masi

Voici le roman de quatre vies. Quatre vies d'amour, d'espoir. Quatre destins au coeur de l'Italie naissante, XIXème siècle, en quête de liberté.

Portée par un souffle épique, cette grande fresque picaresque narre Colombino, le paysan simplet parti rencontrer le pape pour obtenir l'autorisation d'épouser celle qu'on lui refuse; Lisander, l'artiste milanaise qui abandonne la peinture pour se consacrer à la débutante photographie; Léda, l'amoureuse enfermée dans un couvent, future espionne en Grande-Bretagne; et, Garibaldi, alors connu sous le nom de Dom José, à peine débarqué du Brésil, mû par la volonté farouche de bâtir un patrie italienne.

Quatre personnages, tels quatre pôles, autour desquels l'auteur construit, en kaleïdoscope, un prodigieux premier roman où s'entrelacent histoires individuelles et fondation d'une grande puissance. Toute à la fois survoltée, sensuelle, fougueuse et poétique, l'écriture d'Alessandro Mari conjugue maturité et nubilité pour célébrer en polyphonie, la jeunesse, la naïveté, l'esprit, l'audace, l'émancipation. En filigrane, l'Italie et son Histoire, le printemps des peuples. A l'heure où Hugo clame aux Italiens :«N'ayez qu'une pensée, vivre chez vous de votre vie à vous», Verdi couche sur la partition les bases d'une musique nouvelle... Un ouvrage ambiteux, passionnant. Bref, un régal!